Le bruit blanc, une découverte hypnotique

Dans notre société actuelle où tous les moments peuvent mener au stress, le sommeil est devenu difficile à trouver pour certains.

Or, notre temps de sommeil est quelque chose de très important, il permet de garder et stocker les souvenirs, de régénérer le corps et d’apaiser l’esprit. Cependant, de plus en plus de personnes souffrent d’insomnies ou de troubles du sommeil divers.

Il est alors important de se pencher sur la qualité de celui-ci afin d’être en parfaite santé durant la journée. Les bruits blancs permettent d’accroitre la qualité ainsi que la quantité de sommeil nécessaire à l’organisme.

Qu’est-ce qu’un bruit blanc ?

Le bruit blanc est une suite de son dont l’intensité est la même pour toutes les fréquences ou hauteurs de sons. C’est-à-dire que toutes les notes sont perçues par l’oreille de la même manière.

Chaque récepteur auditif présent dans notre oreille interne est sensible à une fréquence spécifique. Dans le cas du bruit blanc, tous ces récepteurs sont stimulés et donnent l’impression d’étouffer tous les autres sons autour.

À quoi correspond un bruit blanc à l’écoute ?

Si vous cherchez le son que produit un bruit blanc, il ressemble à un vrombissement d’aspirateur, de sèche-cheveux, d’aspirateur et même d’orage ou de pluie.

C’est un bruit qui détend, car il amoindrit l’intensité du son autour. Puisque le bruit blanc active tous les récepteurs de notre oreille interne, nous avons l’impression que les autres bruits venant de l’extérieur sont atténués.

C’est pour cette raison que les bruits blancs aident à se détendre et à s’endormir. Le cerveau est attentif au bruit qui capte toute son attention et provoque un effet hypnotique et apaisant.

Quelles sont les différences avec les bruits roses ?

Le bruit rose n’est qu’une variation du bruit blanc. D’un point de vue scientifique, la différence vient de l’intensité qui est inversement proportionnelle à la fréquence.

Autrement dit, plus le son est aigu et plus l’intensité du signal est élevée. Les sons qui émanent du bruit rose font davantage penser à de la pluie et à de l’orage, ce qui rend ce son plus agréable à écouter.

Les bienfaits du bruit blanc

Le bruit blanc aide à dormir mieux et plus longtemps

De nombreuses études ont démontré que les nourrissons qui écoutent des bruits blancs s’endorment beaucoup plus rapidement et plus longtemps que les autres.

L’ambiance que procurent les bruits blancs aux nouveau-nés leur rappelle les moments passés dans le ventre de leur mère.

En effet, ils retrouvent l’ambiance feutrée des sons qui leur parviennent depuis l’extérieur. Cela les apaise et facilite leur endormissement.

De plus, les scientifiques ont observé que le sommeil des bébés dure également plus longtemps. On considère alors que leur qualité en est de même.

En ce qui concerne les adultes, le même effet a été observé. De nombreuses vidéos de sons de bruits blancs ont été postées sur internet et beaucoup de témoignages en font l’apologie. Les bruits blancs aident donc de nombreuses personnes à trouver le sommeil.

Cela permet de ne pas avoir de pensées parasites au moment de dormir. Vous êtes focalisé sur ce bruit apaisant qui vous coupe du monde et de vos pensées. Vous vous sentez alors comme dans une bulle qui vous endort.

Le bruit blanc améliore-t-il le sommeil ?

Encore aujourd’hui, il n’y a pas de recherche qui démontre que les bruits blancs améliorent spécifiquement le sommeil. Le sommeil n’a pas encore dévoilé tous ses mystères et son fonctionnement reste un secret pour nous.

Cependant, les témoignages des personnes qui dorment grâce aux bruits blancs sont nombreux à affirmer que la qualité de leur sommeil s’est améliorée.

Ces personnes se réveillent moins au milieu de la nuit, elles sont moins fatiguées durant la journée et lorsqu’elles se réveillent. De plus, certains considèrent même que leurs capacités cognitives ont augmenté grâce à leur qualité de sommeil.

Les sensations

Les bruits blancs forment un espace apaisant qui rappelle les sensations du fœtus lorsque vous vous trouviez dans le ventre de votre mère. C’est un cocon sensitif apaisant qui forme une boucle de sons qui se répète aléatoirement.

Cela tient le cerveau concentré sur quelque chose tout en oubliant tout ce qui se passe autour. L’effet que produit ce bruit est hypnotique et incite au sommeil grâce à sa légère irrégularité et à son bruit de fond.

Les découvertes

Certains chercheurs de nouveaux dispositifs se penchent sur des dispositifs capables d’améliorer la qualité du sommeil. Ils se penchent alors vers des prototypes de casques qui détectent les phases du sommeil grâce à des récepteurs.

Le casque émet alors des bruits blancs et des bruits roses à des moments spécifiques des phases de sommeil, ceci dans le but de fournir un sommeil plus efficace et adapté à chaque dormeur. Chaque personne est différente et le cycle de sommeil l’est également.

Comme les études ont montré que les bébés dorment mieux et plus facilement grâce aux bruits blancs, il existe désormais des peluches ou des appareils qui émettent ce genre de bruits.

Les parents ont juste besoin d’appuyer sur un bouton. Si vous avez un enfant, vous constaterez qu’il s’endormira plus rapidement et se réveillera moins souvent au milieu de la nuit.

Des scientifiques mitigés

Des études peu concluantes

On ne connait toujours pas exactement les effets du bruit blanc ni ces conséquences sur l’organisme.

Les études scientifiques n’ont pas réussi à trouver leur impact réel sur les personnes et sur la qualité du sommeil. De plus, on ne sait toujours pas pourquoi ces bruits produisent de tels effets.

Une habitude

L’utilisation de l’écoute de bruits blancs à outrance peut être considérée comme une dépendance. En effet, certaines personnes qui vont commencer à écouter ces bruits blancs pour les aider à s’endormir ne pourront plus s’en passer au risque de voir revenir l’insomnie.

Ce n’est pas une dépendance négative, mais la personne aura alors du mal à s’endormir si elle n’écoute pas de bruit blanc.

Une attention particulière

Certaines personnes s’endorment avec les bruits blancs avec des vidéos ou des sessions qui durent toute la nuit. Cette attitude a des effets sur l’attention. En effet, le cerveau est coupé du monde extérieur par ces bruits.

Il ne réagit donc plus ou moins efficacement en cas de danger. Cependant, certaines personnes se servent des bruits blancs pour se concentrer. Cela dépend donc de l’état d’esprit et du contexte d’attention dans lequel le cerveau se trouve.