bruits blancs bébé

Bruits blancs pour bébé, est-ce dangereux ?

Bébé a du mal à faire ses nuits et vous réveille constamment en pleurant ? Vous vous sentez dépassée ou épuisée par les pleurs de votre nourrisson qui vous tirent du lit au milieu de la nuit et vous passez alors des heures à le bercer en chantonnant pour qu’il se rendorme ?

Si votre quotidien est devenu un véritable calvaire à cause du manque de sommeil parce que bébé se réveille sans raison, sachez qu’un appareil à bruit blanc pourrait-être la solution à vos problèmes. Mais qu’est-ce donc ? Comment ça marche et cela peut-il être dangereux pour votre tout-petit ? On a mené l’enquête pour vous.

Un générateur de bruit blanc, c’est quoi ?

Il s’agit d’un petit appareil électronique qui, posé dans la chambre de bébé, va générer un bruit blanc, c’est-à-dire un son aléatoire dont toutes les fréquences sont de même intensité sonore. Similaire à un souffle, cela génère un bruit ambiant d’intensité constante.

Chez les adultes, ce bruit est connu pour favoriser le sommeil, mais également la concentration. Il est aussi utilisé par les personnes souffrant d’acouphènes, car cela permet de “noyer” le son gênant dans le bruit blanc.

Pour votre nourrisson, les effets sont similaires, et cela peut se révéler salvateur. Protégée par le son du bruit blanc tout proche, la sieste de bébé a moins de chances d’être perturbée par son frère qui passe en criant, la sonnette de la maison ou encore le vase cassé par votre chat, par exemple.

Tous ces bruits brusques et forts vont se perdre dans la vague uniforme du bruit blanc, sans déranger bébé.

Nous avons l’habitude de faire le moins de bruit possible autour d’un tout-petit pour ne pas le déranger, mais c’est souvent ce silence lourd qui fait que les autres sons ressortent plus et qui peut donner de l’anxiété à votre enfant.

Pourquoi ça fonctionne ?

Les nourrissons aiment les bruits blancs, c’est un fait. Ces derniers ont souvent un effet rassurant et apaisant sur eux, car ils y sont habitués. Mais pourquoi ?

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce n’est pas uniquement à cause du bruit ambiant de la maison qui, en s’arrêtant le soir, agite les tout-petits. C’est parce que votre bébé a été habitué, pendant les neuf mois qu’a duré sa conception, à un volume sonore ambiant bien plus élevé, in utero.

Ne vous êtes vous jamais demandé comment faisait votre enfant pour s’assoupir paisiblement dans son landeau au milieu d’une fête ou d’une discussion animée ? C’est tout simplement parce que le bruit auquel il était exposé dans votre ventre était bien plus puissant.

Le souffle de votre respiration, vos battements de cœur, le bruit du sang qui pulse dans vos veines, l’air qui bouge dans vos intestins ou encore votre voix qui résonne dans vos poumons, c’est à une véritable cacophonie qu’a été exposé votre bébé dès son plus jeune âge.

Un bruit ambiant, oui, et pas des moindres puisque des chercheurs estiment que son volume sonore se situe aux alentours des 80 à 90 décibels. Une puissance non négligeable quand on sait qu’un aspirateur produit en comparaison des sons aux alentours de 70 à 80 décibels.

C’est donc pour cette raison que des appareils de bruits blancs permettent de recréer une ambiance sonore proche de celle dont votre enfant a l’habitude et l’aident à s’endormir tout en le rassurant.

Quels risques pour la santé ?

[amazon bestseller= »bruit blanc bébé » items= »3″ grid= »3″]

Si vous pensez que l’achat d’un appareil générateur de bruit blanc peut vous aider, vous et votre bébé, certaines mises en garde sont toutefois nécessaires.

En effet, certains scientifiques alertent sur certains de ces appareils en raison de leur volume sonore parfois trop élevé.

Les machines à bruit blanc ont un risque d’abimer le système auditif de votre nourrisson dès 50 décibels, ce qui peut entraîner d’autres soucis, tels qu’une surdité partielle, mais irréversible, ou encore un retard dans l’apprentissage, toujours dû à l’hypoacousie.

Soyez donc prudent en achetant votre appareil à bruit blanc et prêtez une attention particulière à son réglage. Pour une intensité idéale, faites des tests avec bébé, à quel volume le son semble-t-il l’apaiser ou calmer ses pleurs ? Observez, en veillant à ne pas dépasser les 50 décibels.

Une fois votre enfant apaisé pour sa sieste, vous pouvez régler l’appareil sur une intensité similaire au bruit d’une douche douce. Attention, le bruit ne doit pas vous paraître fort au point d’être inconfortable, auquel cas il le sera surement aussi pour votre nourrisson. Si le volume sonore vous paraît trop élevé, n’hésitez pas à l’abaisser.

Pour finir, n’oubliez pas qu’il n’est pas nécessaire d’acheter l’appareil le plus cher du marché pour une bonne efficacité. Si le bruit blanc est efficace, c’est à cause de la régularité de son son et c’est pour cette raison que les musiques apaisantes, les imitations de cœur qui bat ou de vagues sont moins efficaces pour calmer votre bébé.

Et si votre budget est serré, il existe tout un tas de solutions : vous pouvez acheter un générateur de bruit blanc de seconde main à quelqu’un qui ne s’en sert plus ou télécharger une application gratuite sur votre smartphone qui remplira très bien son rôle de générateur à condition de ne pas avoir besoin de son téléphone pendant la nuit ou la sieste de bébé.

Enfin, le bruit blanc n’est pas forcément synthétique, notez qu’un ventilateur dans le coin d’une pièce ou une grille d’aération peuvent générer des bruits blancs qui conviendront tout à fait à votre bébé, alors pas d’inquiétude.